Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 13:28

http://sephamael.files.wordpress.com/2010/07/blood_king_med_cover.jpgQuatrième de couverture : Après avoir failli se faire assassiner par son frère malfaisant, Tris doit prendre le contrôle de ses capacités magiques à invoquer les morts et rassembler une armée suffisamment grande pour reprendre le trône de son père. Mais ce n'est pas uniquement Jared que Tris doit combattre. Le mage sombre, Foor Arontala, planifie de ressuciter le Roi d'Obsidienne...

 

Mon précédent avis

Avis : The Summoner de Gail Z. Martin [VO] (Chronicles of the Necromancer T1)

 

Avis : Après la bonne impression que m'avait laissé le premier tome (malgré ses quelques points faibles), c'est tout naturellement que j'ai enchainé avec le second tome. Et bien m'en a pris car ce tome est la suite directe du premier tome, seul quelques heures séparent l'action du premier tome de sa suite. Autant dire que je suis bien contente d'avoir lu la suite avec le premier tome encore tout frais dans ma tête. C'est toujours un peu le souci avec les séries en plusieurs tomes dont l'action se suit directement, si tu laisses trainer, tu peux facilement te retrouver perdu dans la lecture du second tome, l'auteur prenant pour acquis que le premier tome a déjà été lu (et surtout pas oublié!)

 

Nous retrouvons ici Tris, Kiara, Jonmarc, Carina, Carroway et bien d'autres. Ils se retrouvent sous la protection et avec le soutien du Roi de Principality qui leur est reconnaissant d'avoir sauvé et ramené sa fille vivante, Berry. A partir du chateau du Roi, Tris va commencer à assembler une armée et à définir une stratégie pour reprendre le royaume de Margolan et de lutter contre son usurpateur de frère. Pour compliquer la tâche de Tris, Foor Arontala prévoit de ressuciter l'Obsidian King, qui avait semé mort et désolation pendant son règne avant d'être vaincu. Une course contre la montre s'engage alors, Tris doit absolument maitriser ses pouvoirs pour faire face à son frère et aux pouvoirs de Foor, tout en sachant que si il échoue, un terreur plus grande encore que son frère s'abattra sur le monde...

 

Nous retrouvons donc Tris et ses amis dans une relative sécurité au début de ce tome, mais face à un problème qui semble insoluble. Comment reprendre un royaume entier sans armée et sans alliés ? Une très grande partie du livre est consacrée à la construction de cette armée, à la recherche d'alliés, d'informations, de tentatives de contact, d'essais et d'échecs pour monter une armée pour reprendre le contrôle de Margolan. Vous allez me dire "Euh attends la Fée, une grande partie du livre ? Wtf mais ça doit être chiant!" Et là, je réponds "Et non, trois fois non! (même dix fois non car c'est encore mieux) Que nenni, vil pessimiste ! Cette partie est certes lente mais passionnante!" En effet, outre la mise en place d'une armée, il se passe tout pleins d'évènements qui nous plonge encore plus dans l'univers et l'histoire de ce monde et nous rapproche encore plus des personnages du livre. 

 

Déjà, notre petit Tris est devenu grand et commence à mieux appréhender son rôle et les responsabilités qui vont avec son statut. Et honnêtement, j'aurais pas aimé être à sa place à certains moments. C'est sans parler en plus de son entrainement magique (et j'aurais encore moins voulu être à sa place à certains moments car il prend VRAIMENT cher). Si Carina n'avait pas été là pour sauver la peau de Tris, le livre se serait arrêté bien vite. Car Tris prend cher, son entrainement est dur, ses responsabilités écrasantes, ses inquiétudes quand à la réussite de ses plans sont compréhensibles, il s'attaque à très gros et très puissant. J'aime Tris, vraiment. C'est un très bon héros. Il est puissant, mais pas imbattable, au contraire. Il lutte pour sa vie plus d'une fois et n'est vivant que grâce à ses décisions et la présence de ses amis et alliés. Et il en est conscient. Il est suffisamment tourmenté par l'ampleur de la tâche qui l'attend sans non plus passer son temps à chouiner. Il gagne en maturité et en assurance dans ce tome mais tout en restant conscient que ses chances de réussite sont minces.

 

Côté personnages secondaires, Carina et Jonmarc sont toujours aussi mignons même si Carina aurait bien mérité quelques paires de claques à un moment. Heureusement, mes envies de la secouer sont passées quand elle a enfin compris qu'elle était amoureuse de Jonmarc, mettant fin à la fausse attente de les voir enfin en couple. Jonmarc me plait toujours autant de par son petit côté baroudeur au grand coeur et pour sa sensibilité bien cachée derrière ses airs d'ours bourru. C'est toujours un plaisir de lire ses passages. Idem pour le barde Carroway, la petite pointe d'humour du livre, qui est bienvenue car la tension est vraiment palpable tout au long du livre. On revoit aussi plus en détail Soterius, un peu mis de côté dans une grande partie du premier tome, mais qui a droit à son heure de gloire et à une scène très bien écrite. Je reste toujours très réservée quand à Kiara. Je sais bien que c'est censé être l'héroine, mais elle me parait tellement fade que je n'arrive pas à l'apprécier. D'autant plus qu'elle ne sert pas à grand chose, à part à faire des calinous à Tris (et tout bien tout honneur, on n'est pas dans du girl porn!). Une mention spéciale aux vayash moru, notamment Gabriel et son comparse, qui n'avaient pas été très développés dans le précédent tome et qui ont droit à plus d'importance dans ce tome.

 

L'histoire de ce tome peut paraitre lente mais elle est en réalité très dense. Il se passe beaucoup de choses et on n'a pas le temps de s'ennuyer. C'est sûr que si vous aimez l'action à tout va, la première partie du livre risque d'être difficile à passer, mais personnellement, je l'ai beaucoup aimé. J'y ai retrouvé ce petit côté partie de jeu de rôle que j'avais tant apprécié dans le premier tome avec le côté stratégiste que peuvent avoir les joueurs qui se préparent pour un évènement majeur. Pour les amateurs d'action, la seconde partie en regorge avec tout ce qu'il faut de combats, voyages et magie. J'ai eu peur à un moment de revoir l'auteur tomber dans le même travers que dans le premier tome en utilisant la Déesse à tout va. Heureusement, passée ma première frayeur, la Déesse ne s'invite pas à tout bout de champs dans le livre et laisse les héros être maîtres de leur destin. Je tiens aussi à souligner que les combats finaux sont de vraies réussites et un plaisir à lire tant ils m'ont tenus en haleine.

 

Une déception cependant dans ce tome, et sûrement pas des moindres, c'est le côté trop caricatural des méchants. Foor et Jared, même combat : ils rivalisent de monstruosités, de sadisme et de décisions sans queue ni tête uniquement motivées par le fait qu'il faut qu'ils prouvent qu'ils sont méchants, au risque de tomber dans la surenchère et la caricature. C'est le cas ici et cela donne une vision un peu trop manichéenne : les gentils tout gentils et les méchants cro cro méchants. J'aime un peu plus de subtilité et d'intelligence chez les bad guy. J'ai toujours trouvé extrêmement cons les méchants qui agissent comme des gros sadiques en martyrisant/tuant/torturant/violant tout ce qui bouge. C'est le meilleur moyen pour vider son pays de ses habitants (ceux qui ne sont pas morts fuyant le tyran) et de se retrouver tyran du néant ("ouais c'est moi le chef ! Il reste 3 paysans dans mon royaume mais c'est pas grave car je suis trop méchant! hinhinhin!"). Il n'y a pas besoin qu'un bad guy soit une caricature sadique pour qu'il soit méchant. Le personnage de Jared est tellement caricatural qu'il en devient presque ridicule et, je n'aime pas ça chez un méchant. Bref, un peu plus de nuance de gris dans ce monde de noir très noir.

 

Pour finir, j'ai vu qu'il existait encore deux tomes à cette série mais je me demande sincèrement sur quoi portent les deux tomes car pour moi, la fin de ce tome est une bonne fin en soi, pouvant clôre sans souci l'histoire de Tris. Je vais sans doute les lire car j'ai beaucoup apprécié the Summoner et the Blood King malgré leurs défauts.

 

logo-vsabfa2012

Catégorie : Livre de Fantasy

Partager cet article

Repost 0
Published by Fée - dans Fée lectrice
commenter cet article

commentaires

La Fée

  • : Once upon a Fairy...
  • Once upon a Fairy...
  • : La Fée lit, regarde, joue et commente le tout.
  • Contact

Recherche

Y A Quoi Chez La Fée ?