Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 17:12

http://images-eu.amazon.com/images/P/1591025974.02.LZZZZZZZ.jpgQuatrième de couverture : La première mission de Lila Black était un désastre : elle a été forcé de tuer un ami pour sauver la star du rock Zal et maintenant cet ami, le nécromancien elfe Tath, vit à l’intérieur d’elle, commentant ses actions à la Jiminy Cricket. Comme il n’y a pas de meilleur remède que de se lancer à corps perdu dans le travail, Lila est maintenant en mission sous couverture à Demonia pour enquêter sur les résultats de la récente explosion de la bombe quantique et aussi pour apprendre comment Zal a réussi à devenir en partie démon. Son investigation est compliquée par sa couverture comme journaliste faisant un reportage sur la haute société de Demonia car de dangereuses forces se tapissent dans le tourbillon social de fêtes luxueuses.


Précédent avis :  Avis : Keeping it real de Justina Robson [VO] (Quantum Gravity T1)


 

Avis : J’étais sortie assez mitigée du premier tome. L’univers me plaisait beaucoup mais l’écriture confuse avait failli me perdre au début du premier tome. De plus, le comportement et les décisions de certains personnages (notamment de l’héroïne, Lila) m’avait laissé complètement pantoise tellement elles étaient invraisemblables. Cependant, j’ai finalement décidé de passer outre mes réticences et de lire ce second tome.


Nous retrouvons Lila peu de temps après son retour de mission d’Aflheim. Et nous la retrouvons accompagnée de l’âme de Tath qui a élu domicile dans son corps après qu’elle l’ait tué. Alors qu’elle tente tant bien que mal de cacher à tous son invité involontaire, accessoirement puissant nécromancien, elle est renvoyée en mission à Demonia avec plusieurs objectifs à remplir. Elle est officiellement envoyée pour découvrir Demonia et sa société. Officieusement, elle est chargée de découvrir comment Zal a bien pû devenir un démon alors qu’il est un elfe. Elle part ainsi à Demonia, chaperonnée par Sorcha, la sœur de Zal et démone star de la pop en Otopia.


Une fois encore, je sors mitigée de ma lecture. Pourtant, j’étais très enthousiaste à l’idée de découvrir Demonia et sa société mais j’ai eu l’impression de passer vraiment à côté. Pire, certains travers du premier livre sont encore présents, notamment au niveau de l’écriture confuse, me faisant presque décrocher à un passage. C’est dommage car l’univers est toujours aussi intéressant et passionnant et l’intrigue est très agréable à suivre avec notamment une fin qui ouvre de nouvelles possibilités et questions.


Ce qui m’a vraiment gêné dans ma lecture, c’est cette écriture confuse donnant l’impression que l’auteur peine à nous dire ce qu’elle veut que l’on sache. Je pense notamment à deux passages : celui dans l’I-space avec Malachi (passage qui a bien failli me faire décrocher définitivement du livre) et celui où Zal est échoué dans l’univers des élémentaires. Ceux deux passages sont très longs (et durent longtemps, notamment celui avec Zal). Je sentais en plus que ces deux passages étaient très importants mais rien à faire, j’avais l’impression de tourner les pages dans un brouillard. Le pire, c’est quand Zal, une fois sorti de son pétrin, explique ce qu’il a observé dans le monde des élémentaires : je n’avais RIEN compris de tout cela. En fait, j’ai l’impression que dès que cela devient un peu complexe/mystique, l’auteur cherche à rester trop mystérieuse/poétique, à vouloir parfois trop en dire (ou pas assez) et au final, on ne comprend rien et ces passages sont vraiment durs à lire car en plus de se sentir noyé, c’est chiant (n’ayons pas peur des mots).


A côté de cette écriture confuse, j’ai un peu eu l’impression de passer à côté de Demonia. Là où je pensais que sa société allait être au cœur de l’histoire, c’est au final une partie un peu accessoire. Au lieu de se sentir plongée au cœur de cette société particulière, j’ai plus eu l’impression d’observer cela de loin. Peut-être que je me suis fait de fausses idées avec le résumé. En tout cas, ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. Cependant, tout n’est pas à jeter bien entendu et il y a de très bonnes scènes, notamment quand Lila va à la réception d’une des familles les plus huppées de Demonia et ce, juste après avoir tué le fils de la chef de famille. La scène où elle se promène dans le bazar est aussi vivante et colorée tout en insufflant un certain malaise alors que Lila découvre un côté plus sombre de la société démoniaque.


Par contre, là où le livre brille vraiment, c’est pendant toute la partie tournant autour du meurtre des parents de Lila. La scène entre Lila et sa sœur est une petite merveille, tout en retenue, rancœur et amitié fraternelle. L’auteur a vraiment fait une scène poignante et pleine d’émotion sans tomber dans le pathos. Et je ne parle même pas du twist final, une vraie surprise qui offre de nombreuses possibilités et promet de bonnes choses pour la suite (Je reste volontairement vague mais pour une fois, je trouve facile de raconter sans spoiler :P)


Côté personnages, on retrouve toujours Lila, notre héroïne robotique. Mais dans ce tome, elle partage son corps avec Tath, un elfe nécromancien qu’elle a tué dans le précédent tome. Et force est de constater que le duo fonctionne vraiment bien. On découvre vraiment Tath et sa personnalité et on se rend compte aussi que lui, tout comme Lila, s’attachent l’un à l’autre malgré leurs prises de bec. La relation entre eux est vraiment intéressante à lire. Bon, cela n’empêche pas à un moment Lila de prendre une décision en dépit du bon sens (pas aussi incompréhensible que dans le 1 mais je me suis dit qu’elle n’était vraiment pas maline et qu’elle courrait à la catastrophe, ce qui n’a pas manqué).  Lila est vraiment un personnage intéressant et fort (à défaut d’être intelligente) mais qui reste tourmentée par son corps et ses choix de vie. Heureusement, Tath est là pour la soutenir et la conseiller, tout comme un petit nouveau venu, un Imp malicieux qui, je pense, nous réserve quelques surprises. Je suis plus réservée sur Zal et Malachi, les deux personnages mis en avant dans ce tome. Leurs passages étaient vraiment longs, difficiles et confus, ne les mettant pas vraiment en valeur (surtout Zal, délirant dans l’univers des élémentaires). Malachi est intéressant mais j’attends d’en savoir plus sur lui, il reste assez mystérieux malgré son apparente loyauté à Lila. Les personnages plus secondaires ne sortent pas vraiment du lot malheureusement, à par Sorcha, même si elle n’est pas aussi flamboyante que dans le premier tome.


Bref, un second tome en demi-teinte. La fin est pleine de promesses et de possibilités. Je reste très curieuse car l’univers est prometteur et original mais l’écriture confuse me rebute vraiment. Je n’aime pas me sentir dans le brouillard en ayant l’impression de ne pas tout comprendre et que quelque chose m’échappe. J’hésite à me lancer dans le troisième tome à cause de cela. Je me connais, ma curiosité va prendre le dessus, mais pas avant un petit moment, le temps que j’oublie ce problème d’écriture.

 

Catégorie : Auteur Anglais

logo-vsabfa2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Fée - dans Fée lectrice
commenter cet article

commentaires

Zina 23/06/2012 16:07


Ça fait un moment que je l'ai lu (et que le 3 attend gentiment dans ma PAL) et même si je me rends compte que j'ai quasiment tout oublié de ce tome (!!!) l'impression générale qu'il m'a laissé
est assez semblable à la tienne

Fée 23/06/2012 19:03



Ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule! C'est dommage car l'univers est vraiment intéressant mais les problèmes d'écriture ont bien failli me faire définitivement arrêter le livre.
J'ai bien fait de m'accrocher car la fin est intéressante mais le troisième tome va attendre un moment avant que je m'y intéresse.



La Fée

  • : Once upon a Fairy...
  • Once upon a Fairy...
  • : La Fée lit, regarde, joue et commente le tout.
  • Contact

Recherche

Y A Quoi Chez La Fée ?