Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 21:12

http://www.decitre.fr/gi/21/9782290310021FS.gifQuatrième de couverture : Le baron de Rocheronde n'est plus. Et, selon la coutume, son fils Agone doit lui succéder. Or, peu enclin à suivre les traces de son père, guerrier sanguinaire impitoyable, celui-ci se destine à une vie d'érudit itinérant. Agone accepte néanmoins la dernière requête du défunt : passer une semaine au collège occulte de Souffre-Jour, où d'éminents maîtres d'armes et de magie initient aux arcanes de puissants pouvoirs. Là, il va découvrir le sens de sa destinée... Alors que grandissent menaces extérieures et conspirations fomentées par les adeptes du Cryptogramme-Magicien, l'héritier de Rocheronde, armé de sa fidèle rapière Pénombre et rompu aux plus redoutables arts magiques, saura-t-il trouver son salut et délivrer les Royaumes Crépusculaires qui sombrent dans la tourmente?

 

Avis : Je voulais absolument relire ce livre pour ce défi lecture qui m'avait grandement marqué lors de ma première lecture et qui m'a toujours laissé un excellent souvenir. En plus, ce livre a donné lieu à un jeu de rôle, Agone, qui est une merveille à jouer. Malheureusement, cet univers est très difficile à maîtriser de part sa spécificité et sa richesse et je n'ai eu l'occasion d'y jouer qu'une seule fois. Je rêve d'y rejouer (parmi des tonnes d'autres jeux) et il va falloir que j'use et abuse de mes charmes pour que mon Caribou s'y replonge. Et il faudrait aussi trouver des joueurs pour avoir une table correcte. Bon, je sens que Agone, ça ne va pas être pour tout de suite...

 

Revenons au sujet la Fée (Mais.. je veux jouer à Agone!). Déjà, il faut souligner que Mathieu Gaborit est un auteur français. Il y a tellement peu d'auteurs français qui se frottent à la fantasy qu'il faut le mentionner. De plus, Mathieu Gaborit a sû créer un univers riche, original, poétique et envoûtant. L'originalité de l'univers est la grande force de son livre et nous permet de sortir des sentiers battus et rebattus. La magie, notamment, est originale et toute en poésie. La magie se pratique avec de petites entitées nommées Danseurs. A travers ses créatures, un mage peut lancer des sorts. Mais il existe différents moyens d'utiliser les Danseurs pour lancer la magie. Le mage peut être en harmonie et à l'écoute de ses Danseurs, travaillant de concert avec eux ou, au contraire, se servir des Danseurs en extrayant la magie de leurs corps en les torturant et en les faisant souffrir. Oui, c'est beaucoup moins poétique d'un coup, je vous l'accorde...

 

Pas de fantasy sans créatures fantastiques mais même ici, on sort du classique duo elfe/nain pour voir des races plus exotiques tels que minotaures, farfadets, fées noires. Et n'oublions pas la rapière de notre héros, Pénombre, arme intelligente pouvant parler (et qui a de très bons dialogues).

 

Attardons nous sur Agone maintenant, notre héros. J'avais peur au début du livre de tomber sur un héros un peu pénible se lamentant sans cesse sur son sort. Heureusement, on ne voit juste ça qu'au début du livre, avant qu'Agone arrive à Souffre-Jour. Puis, on le voit grandir, mûrir et forger son caractère. Il assume ses actes et forge son destin par lui-même. Ce n'est pas un héros tout blanc en armure brillante, Agone est tout en nuance de gris, ni bon ni mauvais. Je préfère ce genre de héros plus "humain" avec ses forces, ses faiblesses et ses doutes. De plus, il est puissant et a de nombreuses cordes à son arc mais il n'est pas invincible pour autant et on ne tombe pas dans la débauche de pouvoirs à outrance. 

 

Ayant accroché immédiatement au héros et à l'univers, deux points très importants pour moi dans mes lectures, je suis entrée sans aucune difficulté dans l'histoire et ai suivi avec délice ses rebondissements. Je ne veux pas spoiler et je pense que c'est un livre à découvrir donc je n'en dirais pas plus (pour que vous mourriez de curiosité et que vous le lisiez! :D). C'est, de plus, très agréable à lire, l'écriture est belle et les descriptions comme je les aime. L'ambiance, tout comme le héros, est en nuance de gris, sombre et baroque.

 

Vous vous en doutez, je vous recommande chaleureusement ce livre. C'est un véritable bijou à découvrir, surtout si vous aimez les univers originaux et oniriques. Même si la fantasy habituellement vous rebute avec ses dragons et ses héros vertueux en armure, vous pourrez, je pense, trouver votre bonheur avec Les Chroniques des Crépusculaires de part son originalité, son ambiance et la poésie qui s'en dégage. Encore une fois, cette review a été bien difficile à écrire mais je peux terminer sur un cri du coeur : "J'adooooooooooooooooooore!!!" Cela résume bien ce que je pense de ce livre :) (Mais écrire juste j'adore! c'est trop court comme avis! :P)

logo-vs&abfa2

Partager cet article

Repost 0
Published by Fée - dans Fée lectrice
commenter cet article

commentaires

La Fée

  • : Once upon a Fairy...
  • Once upon a Fairy...
  • : La Fée lit, regarde, joue et commente le tout.
  • Contact

Recherche

Y A Quoi Chez La Fée ?