Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 08:08

http://milady-le-blog.fantasyblog.fr/gallery/208/Jaz-Parks-1.jpg

Quatrième de couverture : Je m'appelle Jaz Parks. Mon patron, Vayl, est né en 1744 en Roumanie, où il est... mort. Entre les mains de son épouse, qui plus est. Une vampire. Mais c'est de l'histoire ancienne. Pour l'heure, Vayl travaille à la CIA, où il exerce son plus grand talent... celui d'assassin. Moi? Je l'aide. Evitez de me traiter d'assistante, ou je vous en colle une.

 

Vayl et moi devons éliminer un chirurgien esthétique de Miami lié au terrorisme. Mais notre mission se complique lorsqu'on découvre qu'il est de mèche avec un salopard aux pouvoirs surnaturels capables de mettre l'Amérique à genoux...

 

Avis : J'avais offert ce livre à ma soeur après avoir eu de très bons échos dessus. Apparemment, je suis tombée juste car elle a vraiment adoré et je lui ai emprunté pour me faire mon opinion par moi-même il y a de ça un an. Je suis retombée dessus il y a peu et j'ai décidé de le relire avant de lui rendre. Mon avis sur ce livre n'a pas changé : c'est vraiment très très bon.

 

Jaz travaille à la CIA. C'est une tête brûlée et elle a l'habitude de travailler en solo. Sa surprise est immense quand son patron lui annonce que Vayl la veut pour travailler avec lui. Vayl, c'est la légende de son service, un vampire très ancien et puissant qui a aussi l'habitude d'être un solitaire... Mais leur association fonctionne. Leur nouvelle mission consiste à assassiner un chirurgien esthétique impliqué dans une organisation terroriste très violente. Il offre aux membres de cette organisation un nouveau visage et une nouvelle identité quand ils commencent à être un peu trop compromis. Cependant, alors qu'ils repèrent les lieux et vont pour agir, Jaz et Vayl surprennent une conversation. Ce chirurgien semble impliqué dans beaucoup plus que ce que la CIA pensait : un virus mortel et le Rapace, un vampire très ancien et très dangereux qui trempe dans de nombreuses affaires louches. Ils vont alors devoir modifier leur plan et découvrir en quoi consiste ce virus mortel et arrêter les plans du Rapace...

 

Il n'y a pas de temps mort dans ce livre pour mon plus grand plaisir. Le maître mot ici c'est action. Et de l'action, il y en a : de l'infiltration d'une résidence de luxe à du zigouillage de vampires, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Et c'est tant mieux ! Pour une fois qu'un bouquin de "bit-lit" (berk ce terme) privilégie l'action aux turpitudes sentimentales de l'héroïne et se concentre sur l'histoire ! L'héroïne n'est pas timorée, elle agit, elle est efficace, parfois elle se plante mais elle assume et c'est bon ! J'aime aussi beaucoup le petit côté James Bond de donné avec les gadgets, les infiltrations. Je ne vais pas détailler l'histoire car je ne veux pas gâcher la lecture, mais c'est passionnant et on ne s'ennuie pas une seconde. Le combat final est très sympa à lire, bien détaillé et je me suis vraiment inquiétée pour l'héroïne.

 

Cette histoire dynamique est en plus accompagnée de personnages hauts en couleur aux caractères bien marqués. Jaz est une héroïne comme je les aime : dynamique, avec son caractère mais sans être trop pénible, un peu garçon manqué et drôle. Elle a des répliques savoureuses qui m'ont fait beaucoup rire et qui m'ont rappelé avec nostalgie la Anita Blake des débuts. Il n'y a pas une seule fois où j'e ne l'ai pas apprécié. Même son passé traumatisant (qui est obligatoire pour toutes les héroïnes de la bit-lit) est très bien amené et est cohérent avec sa personnalité. Ce n'est pas une faible femme, elle est forte et déterminée. J'aime beaucoup la relation qu'elle a avec les membres de sa famille, cela ajoute au charme du personnage. Vayl est aussi très bien réussi et le duo qu'il forme avec Jaz marche vraiment très bien. J'aime beaucoup sa personnalité un peu dandy, parfois décallé avec son temps. Il a aussi son passé traumatisant mais comme Jaz, il va de l'avant et ne sombre pas dans le pathos comme on peut le voir parfois dans d'autres livres. Il reste un vampire très classique, Jennifer Radin n'a pas fait dans l'originalité mais je n'ai pas trouvé cela très gênant. Après tout, le classique fonctionne bien. Nos deux héros sont vraiment très réussis et leurs intercations sont vraiment saoureuses à lire. Même leur "histoire d'amour" (entre gros guillemets) n'est pas lourde et envahissante comme c'est trop souvent le cas. C'est délicat, ça avance pas à pas et surtout, elle n'avance pas au détriment de l'histoire ! Aucune scène de fesse ici en plus, ce qui est vraiment rafraichissant.

 

Les personnages secondaires ne sont pas en reste et sont tous plus sympathiques les uns que les autres. Du patron de Jaz qui râle dès qu'elle casse une voiture (c'est-à-dire souvent!) à Cassandra la médium en passant par le génie des gadgets parano, il n'y a pas une seule fausse note. Les méchants tiennent bien leur rôle et on a même droit à une trahison !

 

Bref, un vrai plaisir de lire cette aventure pleines de rebondissements, une sorte de James Bond à la sauce surnaturel. Si vous aimez les lectures pas prises de tête avec de l'action, n'hésitez surtout pas. Ce premier tome se dévore comme un bonbon et une fois fini, on n'a qu'une envie, lire la suite !

 

logo-vs&abfa2

Partager cet article

Repost 0
Published by Fée - dans Fée lectrice
commenter cet article

commentaires

La Fée

  • : Once upon a Fairy...
  • Once upon a Fairy...
  • : La Fée lit, regarde, joue et commente le tout.
  • Contact

Recherche

Y A Quoi Chez La Fée ?