Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 18:59

/!\ Attention spoiler! Je ne prends pas particulièrement de gants pour parler de la fin! Vous êtes prévenus! /!\


http://www.thehouseofoojah.com/media/ccp0/prodlg/halfway-to-the-grave-9781441731821-lg.jpgQuatrième de couverture : La demi-vampire Catherine Crawfield poursuit les vampires par vengeance, espérant que l’une de ces bêtes mortes soit son père – qui est responsable d’avoir ruiné la vie de sa mère. Mais, elle se fait capturer par Bones, un vampire chasseur de primes, et est forcée à accepter une alliance improbable.


En échange d’aide pour trouver son père, Cat accepte de s’entrainer avec la créature de la nuit jusqu’à ce que ses réflexes soient aussi acérés que ses dents. Elle est épatée de ne pas finir par être son dîner – est-ce qu’il y a vraiment de bons vampires? Rapidement, Bones va la convaincre qu’être à moitié vampire n’est pas forcément mauvais. Mais avant qu’elle puisse apprécier son statut de tueuse de démons qui botte des culs, Cat et Bones sont poursuivis par un groupe de tueurs. Maintenant, Cat va devoir choisir un côté… et Bones se trouve être aussi tentant que n’importe quel homme avec un pouls.


Source : http://jeanienefrost.com/books/halfway-to-the-grave/

Traduction : moi


Avis : Je brûlais d’envie de lire ce livre après avoir lu de nombreux avis très positifs sur cette série. J’ai cependant attendu un bon moment avant de me lancer dans ce premier tome. Peut-être avais-je peur d’être déçue (comme c’est souvent le cas quand on entend monts et merveilles sur une série). Ce livre se lit bien même si au final, cela reste tout de même assez classique. Et ça n’a pas raté, j’ai été déçue car je m’attendais à mieux. Peut-être que j’en attendais trop, que je pensais que ce livre allait être plus original, flamboyant… Bref, mieux.


Catherine est un demi-vampire, sa mère ayant été violée par une de ces créatures de la nuit. Depuis, elle leur voue une haine féroce, attisée par sa mère, et les chasse et tue depuis qu’elle a 16 ans. Mais, lors d’une de ses chasses, elle s’attaque au mauvais vampire et fait ainsi la rencontre de Bones, vampire chasseur de primes. Celui-ci finit par faire une proposition à Cat : Il va l’entraîner à chasser les vampires et en échange, elle va l’aider à pourchasser celui que Bones poursuit.


Le livre est un peu découpé en deux parties : La première partie où Catherine et Bones se rencontrent puis s’apprivoisent et la deuxième partie où l’enquête commence vraiment. Je n’ai pas été particulièrement séduite par l’enquête. Elle est assez basique avec des méchants très, très méchants basiques et sans rebondissements. C’est acceptable mais ce n’est pas particulièrement palpitant. Il faut dire que les méchants ont vraiment le chic pour s’embarquer dans des activités criminelles en dépit de tout bon sens. Ces messieurs enlèvent des femmes pour en faire de la nourriture pour vampires (et esclaves sexuelles aussi). Sans rire… les vampires peuvent hypnotiser leurs victimes et faire qu’elles ne se souviennent de rien. C’est donc avec un minimum d’effort, buffet gratuit à volonté sur toutes les nanas (et mecs) que tu veux sans que jamais personne ne vienne te faire chier (bon, à par Cat si t’as pas de chance et que tu zones dans des bars miteux). Mais non! Les vampires méchants décident que c’est plus fun d’enlever des jeunes femmes (histoire d’être discret!) pour les vendre à des vampires qui veulent un casse-dalle chez eux, mais du genre nana zombie qui réagit à rien tellement elle est hypnotisée. Les méchants sont vraiment cons (ou nécrophiles, ou les deux)… Choisir une solution bancale pouvant facilement attirer l’attention au lieu de la discrétion et la sécurité. Même si ça rapporte du fric, ils peuvent s’en faire une plus grosse montagne plus facilement avec leurs pouvoirs.  M’enfin, après tout, je ne suis pas un vampire criminel.


Ce qui est le plus intéressant dans le livre, c’est le développement de la relation Cat/Bones. Le duo marche bien, leur histoire se laisse facilement suivre et se développe de manière plutôt naturelle. Ils sont même plutôt mignons tous les deux et ont chacun un caractère qui les rend intéressant. Le personnage qui m’a le plus plu est sans hésitation Bones. C’est un personnage vraiment sympathique, drôle et qu’on a vraiment envie de continuer à suivre. Il a un côté très humain, beaucoup plus humains que les véritables. Il a une façon d’être qui me plait même si (et c’est mon seul reproche à ce personnage), je ne vois absolument pas ce qu’il trouve à Cat. Comme vous le devinez maintenant, je n’ai pas spécialement été emballée par Cat. Je la trouve au final assez fade et faible. Certes, elle a du caractère et elle chasse les vampires mais elle est trop faible avec sa harpie de mère et cela m’a gâché le personnage.


Passons à ce qui m’a hérissé le poil pendant tout le livre : la mère de Cat. C’est un concentré de ce que je déteste et je me demande franchement pourquoi Cat continue à se la coltiner vu comment sa mère la considère et la traite. Aucune mère qui aime son enfant n’inciterait sa fille à aller tuer des créatures monstrueuses. Aucune mère qui aime son enfant ne risquerait la vie de sa fille de cette façon. La mère de Cat ne l’aime pas, elle ne la voit que comme un monstre et je ne comprends pas comment Cat ne s’en rend pas compte. La fin est pour moi un non-sens qui m’a fait hurler de frustration. Privilégier sa relation vouée à l’échec avec sa mère plutôt que sa relation avec Bones. Personnellement, j’aurais laissé sur le trottoir la mère sans aucun regret. Et pas parce que j’apprécie Bones. Non, surtout parce que c’est la meilleure chose à faire pour Cat si elle veut vivre une vie tranquille sans se faire reprocher ses origines (non choisies) tous les jours par sa mère hystérique. Bref, Cat, je la trouve faible à cause de cela. A part cela, elle n’est pas vraiment différente des autres héroïnes typiques de bit-lit : sait se battre, indépendante, grande gueule (quoique…). Du classique encore. Côté personnages secondaires, c’est le néant (à part la mère détestable). Les grands-parents sont inutiles, Spade le pote à Bones est transparent et à côté, il n’y a rien. Pas de quoi s’extasier.


Je vais m’arrêter là car au final, je peux résumer en un mot ce livre : classique. Rien de surprenant dans ce livre qui, tout de même, se lit très bien. L’intrigue n’est pas extraordinaire, l’héroïne ne m’a pas fait grande impression. Seul Bones tire son épingle du jeu, c’est le seul qui a une vraie présence (et qui porte le livre sur ses épaules). Je m’attendais à mieux niveau intrigue, héroïne, personnages. Pas sûre que je lise le second tome.

 

Catégorie Auteurs Nord Américains

logo-vsabfa2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Fée - dans Fée lectrice
commenter cet article

commentaires

Zina 22/09/2012 17:23


J'aime bien cette série, je la trouve distrayante mais je suis loin de l'engouement qu'elle déclenche habituellement. Je crois que ce qui lui vaut cette réputation, c'est le personnage de Bones
(qui me laisse plutôt froide).Pour moi, c'est en effet loin d'être la meilleure dans le genre. Ca ne vaut pas un Kate Daniels ou un Rachel Morgan par exemple ;)


 

Fée 03/12/2012 03:15



J'avoue que je m'attendais à mieux. Tout le monde a l'air de l'adorer et, j'ai trouvé cela assez classique au final. Un peu déçue du coup, mais j'aurais dû peut-être ne pas trop prendre pour
argent comptant les critiques dithyrambiques que j'avais lu dessus.



La Fée

  • : Once upon a Fairy...
  • Once upon a Fairy...
  • : La Fée lit, regarde, joue et commente le tout.
  • Contact

Recherche

Y A Quoi Chez La Fée ?