Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 22:55

http://images.wikia.com/dresdenfiles/images/e/ee/DF02-FoolMoon-2001paperback.jpgQuatrième de couverture : Les affaires n'ont pas été bonnes. Ok, les affaires ont été au point mort. Et même pas dans le genre mort-vivant. Vous pourriez penser que Chicago proposerait un peu plus d'action pour le seul magicien professionnel dans le bottin. Mais récemment, Harry n'a pas été capable de récupérer n’importe quel type de boulot, magique ou ordinaire. Mais au moment où il semblerait qu'il ne puisse plus se payer son prochain repas, un meurtre se produit et celui-ci requiert son champ d'expertise surnaturel. Un corps brutalement mutilé. Des empreintes de pattes étranges. La pleine lune. Faites trois essais et les deux premiers ne comptent pas…...

(Traduction faite par mes soins)

 

Avis : Après l’excellente impression que m’avait laissé le premier tome des aventures d’Harry Dresden (cf Avis : Storm Front de Jim Butcher [VO] (The Dresden Files T1) ), j’avais vraiment hâte de lire la suite. C’est donc tout naturellement que j’ai choisi le second tome des Dresden Files pour ouvrir le défi lecture 2012.


Le tome commence de manière plutôt mystérieuse avec Harry discutant avec une amie autour d’un repas. Cette amie, magicienne aussi, l’interroge sur un cercle magique avec insistance mais Harry ne lui révèle pas tout… Trop dangereux à manipuler pour la jeune magicienne qu’elle est… Elle dit s’y intéresser par curiosité malgré les doutes d’Harry et il la laisse finalement partir sans toutefois lui avoir donné les informations les plus sensibles sur ce cercle. Mais Harry n’a pas le temps de se poser des questions car Karrin Murphy l’appelle pour lui demander ses services : un meurtre a eu lieu et elle soupçonne que le responsable ne serait pas humain au vu des indices retrouvés sur place…


Après avoir exploré un peu l’univers d’Harry Dresden dans le premier tome, on commence à s’intéresser de plus près à certaines créatures fantastiques. Fool Moon est, comme son titre l’indique presque, consacré aux loups-garous. Et comme le premier tome, Fool Moon commence sur les chapeaux de roues bien que l’on devine très rapidement que les loups-garous vont peupler ce tome. Premier point que j’ai apprécié, c’est de voir qu’il y a pleins de différentes sortes de loups-garous. Cela change et permet d’introduire un peu plus de subtilités dans l’enquête. Deuxième point, ce tome est une fois de plus sans temps mort et nous propose des scènes vraiment impressionnantes et pleines de tensions. La scène du commissariat est vraiment une des meilleures scènes d’actions que j’ai pu lire. Troisième point, cela reste une fois de plus extrêmement agréable à lire, avec d’excellents dialogues et une intrigue solide. Cependant, comme le premier tome, des lecteurs attentifs et aguerris devineront sans doute avant de le lire certains points clés de l’intrigue. Mais, même quand on a déjà deviné ce qui allait se passer, la lecture reste tout de même prenante tant ce livre est un très bon divertissement.


Je ne vais pas parler trop de l’intrigue mais elle est agréable, pleine d’action, prenante bien que j’ai vu venir à cents bornes quelques rebondissements (comme deviner le grand méchant).  Je vais un peu m’attarder par contre sur certains bémols concernant surtout les personnages.


Commençons par Harry. Je l’adore toujours autant. C’est vraiment un héros comme je les aime même si parfois il prend certaines décisions en dépit du bon sens (et qui lui vaut de se retrouver dans un sale pétrin à un moment). Une fois de plus, il s’en prend plein la figure et une fois de plus, il se sort avec brio de situations épineuses. J’ai beaucoup aimé la fin de ce tome, notamment avec les questions morales qu’il se pose sur lui-même suite à certaines de ses actions (ou comment rester vague en tentant de ne pas spoiler :P). Comme toujours, Harry a d’excellents dialogues et on revoit aussi avec plaisir une séance de fabrication de potions (et Bob le crâne par la même occasion, toujours aussi excellent). De nombreuses questions sur ses parents sont soulevées dans ce tome, notamment lors de la scène avec le démon qui, au passage, est très bonne. Par contre, je trouve un peu dommage ce côté « seul contre tous » qu’Harry a souvent. On voit pourtant dans ce tome, grâce à Susan, qu’il peut compter sur certaines personnes et qu’il ne devrait pas être aussi réticent à appeler à l’aide car malgré ses pouvoirs, il en a souvent besoin.


Susan m’a réellement surprise dans ce tome, dans le bon sens. J’étais restée avec l’impression qu’elle était une journaliste ambitieuse prête à tout pour ses scoops et qu’elle sortait avec Harry juste pour sa carrière. Hors, on se rend compte que, certes, elle reste une journaliste ambitieuse, mais elle nourrit des sentiments envers Harry et surtout elle a confiance en lui et son jugement. Et c’est bien la seule. Elle ne lui pose pas de question, reste auprès de lui et l’aide envers et contre tout. J’ai été réellement touché par ce personnage que je n’imaginais pas aussi amoureuse d’Harry.


Étonnamment, Marcone est de retour dans ce tome. Je ne pensais pas revoir ce personnage et je suis plutôt contente de sa réapparition. J’aime beaucoup Marcone, le patron de la pègre locale et les relations qu’il entretient avec Harry. Certes, c’est un « bad guy » mais c’est aussi une des rares personnes qui a confiance dans les pouvoirs d’Harry au point de vouloir l’embaucher. C’est une personnalité intéressante, un personnage comme je les aime et un battant. J’ai hâte de voir comment vont évoluer les relations entre lui et Harry.


J’ai beaucoup parlé de confiance dans ces précédents paragraphes car c’est de confiance en Harry dont manque cruellement Karrin Murphy. J’avais eu une sensation peu agréable avec ce personnage dans ce premier tome, mais j’avais laissé filer, laissant le bénéfice du doute au personnage. Après tout, malgré sa réticence à accepter le surnaturel, elle était plutôt sympathique et j’avais trouvé Harry pas très correct avec elle, la mettant dans une mauvaise position. Mais dans ce tome, je l’ai trouvé juste antipathique et désagréable. Elle ne cesse d’appeler Harry à l’aide pour finalement l’accuser deux pages plus tard d’être le responsable de tout (les meurtres, la mort de bébés chatons, la faim dans le monde…) et de vouloir l’arrêter en boucle (y compris pendant certaines situations tendues histoire de donner un peu de cohérence au personnage… *ironie inside*). Pour le personnage qui se veut le « partenaire » d’Harry dans l’histoire, ça la fout un peu mal. Je peux comprendre les réticences à croire à un univers plein de magie, je peux comprendre le scepticisme de Murphy face aux pouvoirs et révélations d’Harry. Mais je ne comprends pas son manque flagrant de confiance en Harry alors qu’il lui a prouvé plus d’une fois qu’il pouvait être fiable malgré ses réticences à communiquer. Il tente de faire des efforts sans pour autant mettre Murphy en danger et il n’est récompensé que par de la suspicion. Cependant, dans les moments extrêmes, elle reste tout de même loyale à Harry mais la scène entre Murphy et Harry lors du combat final est très révélatrice. Harry n’a plus confiance en Murphy car elle-même ne lui fait plus confiance et elle le lui montre bien…  Murphy m’a beaucoup déçue et il va être difficile pour elle de remonter dans mon estime.


Enfin, même si ce tome m’a beaucoup plût, je trouve quand même ce deuxième tome moins réussi que le premier. Il faut dire que les loups-garous sont des créatures que je n’aime pas spécialement, les scénarios et intrigues tournant autour d’eux sont souvent moins complexes et moins intéressants de mon point de vue. De plus, j’ai du mal à trouver les loups-garous charismatiques (et le charisme est quelque chose d’important pour que je puisse apprécier un personnage). Bref, les loups-garous, je trouve ça fade. Pas de chance, ce tome était (j’espère) le quota loup-garou que l’on retrouve chez toute littérature d’urban fantasy. Cela reste un très bon tome qui divertit comme il faut mais il était tout de même un cran en dessous de Storm Front. Je terminerais tout de même par un « Vivement la suite! » Maintenant que les loups-garous sont passés, on va pouvoir retourner à des créatures plus intéressantes de mon point de vue !


logo-vsabfa2012.jpg

Catégorie : Auteurs Nord-Américains

Partager cet article

Repost 0
Published by Fée - dans Fée lectrice
commenter cet article

commentaires

La Fée

  • : Once upon a Fairy...
  • Once upon a Fairy...
  • : La Fée lit, regarde, joue et commente le tout.
  • Contact

Recherche

Y A Quoi Chez La Fée ?