Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 17:31

Another-One-Bites-The-Dust-jaz-parks-series-5861565-302-500.jpgQuatrième de couverture : Jaz Parks a suffisamment de problèmes dans sa vie personnelle. Et ce dont elle n’a pas besoin, c’est d’encore plus de problèmes avec son vampire de patron et une autre mission. Cette fois-ci, elle doit récupérer un petit bijou de biotechnologie en tuant celui qui l’a volé : un ancien vampire chinois. Sa couverture pour cette mission : saltimbanques professionnels au Festival d’Hiver de Corpus Christi.


Toute l’équipe est là : une psychique, un techno-magicien, un vampire qui chante, un détective privé jongleur et Jaz. Et attention, Jaz va faire la danse du ventre. C’est vraiment, probablement, assez possible que ce soit la fin du monde tel que nous le connaissons.

 

Avis Précédent Avis : Jaz Parks s'en mord les doigts de Jennifer Radin (Jaz Parks T1)

 


Avis : J’avais beaucoup aimé le premier tome, mélange agréable de vampires et d’espionnage ainsi que les personnages. C’est tout naturellement que je me suis jetée sur le deuxième tome, ayant besoin d’une lecture légère et agréable après la lecture difficile de Kiss the Dead de Laurell K. Hamilton. Étrangement, j’étais persuadée que cette lecture allait me détendre et me faire plaisir avant même de l’ouvrir et force est de constater que mes capacités divinatoires sont vraiment exactes (appelez-moi Madame Irma)!


Jaz, Vayl mais aussi Cassandra, Bergman et Cole se retrouvent lors du festival de Corpus Christi à jouer les saltimbanques. Pourquoi cette couverture? Ils doivent retrouver le prototype d’une armure biotechnologique volé par un ancien vampire chinois qui se dissimule parmi les acrobates chinois invités au festival. Évidemment, tout va être beaucoup plus compliqué que prévu…


Quel plaisir de retrouver Jaz et Vayl! Le duo de héros fonctionne vraiment bien malgré leurs caractères marqués (et je dirais même opposés). Jaz est toujours aussi drôle, volontaire, compétente et diablement efficace. Elle me fait beaucoup rire et il n’y a pas un seul instant où je ne l’ai pas apprécié malgré des moments un peu moins intéressants à lire (j’y reviendrais). J’aime toujours autant Vayl, le flegmatique vampire. Il ne manque pas d’humour non plus et j’aime beaucoup le soupçon de jalousie qu’il entretient envers Cole. Les interactions entre Jaz et Vayl sont vraiment agréables à lire et leur amourette naissante. Il est aussi agréable de les voir se tourner autour (contrairement à de trop nombreux livres où au bout de trois pages, les héros font des galipettes dans tous les sens), c’est souvent drôle et encore plus souvent très mignon et attendrissant.


Les personnages secondaires ne sont pas en reste. On retrouve avec beaucoup de plaisir Cassandra et Bergman, toujours aussi opposés et toujours à se chercher des noises. Cela pourrait être lourd mais cela reste léger. On découvre encore plus ces personnages dans ce second tome et je les trouve tous les deux attachants à leur manière. Je ne serais pas étonnée que dans un futur proche, Cassandra et Bergman finissent ensemble malgré leurs différends. Cole est passé du statut de détective privé à membre de l’équipe dans ce deuxième tome. Et on peut dire qu’il ajoute beaucoup à l’équipe. Il a en plus pour fonction de faire un pseudo triangle amoureux même si on sait que Jaz et Vayl sont faits pour être ensemble. Bref, l’équipe est vraiment attachante.


Sans rentrer dans les détails de l’intrigue, c’est plein d’actions, parfois un peu foufou mais diablement divertissant et toujours agréable à lire. Oh, il y a sans doute des incohérences, des raccourcis un peu faciles mais c’est toujours divertissant et sans temps mort. On aime détester les méchants, un peu caricaturaux certes mais cela correspond bien au genre donné par le livre. On retient parfois son souffle, on rit et on dévore le livre vitesse grand V. Un petit bémol cependant, les passages où Jaz perd pieds lorsqu’elle dort m’ont semblé longs et un peu capilotractés. Je ne pense pas que ces passages apportaient vraiment quelque chose d’intéressant et je pense qu’il y avait matière à faire autrement pour montrer que Jaz reste encore très marquée par son passée. Cependant, vu le bon moment passé avec ce livre, je pardonne largement à l’auteur.


Bref, vous avez compris, j’ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de Jaz. C’est drôle, léger, divertissant, légèrement barré et cela ne se prend pas au sérieux. C’est un vrai plaisir à lire et une mine de bonne humeur (et j’en avais besoin!). J’ai vraiment hâte de retrouver Jaz et ses comparses, d’autant plus que la fin augure une suite pleine de promesses.

 

Catégorie Auteurs Morts

logo-vsabfa2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Fée - dans Fée lectrice
commenter cet article

commentaires

La Fée

  • : Once upon a Fairy...
  • Once upon a Fairy...
  • : La Fée lit, regarde, joue et commente le tout.
  • Contact

Recherche

Y A Quoi Chez La Fée ?